AnnaBirdromancieresimply

09 février 2018

petit retard

Bonjour chers lecteurs, finalement le chapitre 2 aura un peu de retard. Je suis extrement désolé! Je travaille fort pour vous le poster milieu de semaine, merci! Pour votre compréhension. ❤🌹

Posté par Anna Bird à 18:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 février 2018

Oups! j'ai échaper un indice

  

FB_IMG_1517863681551

 

Bonjours chers lecteurs

J'ai glisser ce petit indice du chapitre 2 pour vous !

Il sortira samedi 🌹😮😏

Posté par Anna Bird à 21:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cruauté en robe chapitre 1

Le commencement
Abbygaëlle
Je suis issue d’une histoire romanesque inattendu ; mon père François, était un ancien militaire venu d’Irlande; il immigra sur ile Bonaventure pour échapper à la famine qui ravagea son pays. Mais comble du malheur La province maritimes était gouverner par un ancien ennemi, les britanniques. François, ne passa pas inaperçu aux yeux du sergent; qui cherchait des hommes entrainer pour traquer les déserteurs de l’armée à travers, la forestation dense de la Gaspésie. Il fut enrôlé immédiatement ; pour faciliter les recherches François, demanda aux tribus amérindiennes de l`aider à capturer ces hommes. Les chefs des tribus acceptèrent en échange de matériaux du nouveau monde. Pendant ses nombreuses visites sur la réserve micmac; François fut la rencontre d’une magnifique amérindienne Éva, il l’aperçut pendant sa pratique de voltige équestre, elle semblait flotter au-dessus de son cheval; le charme sauvage d’Éva opéra sur mon père. Quelque temps plus tard, il lui demanda sa main et la ramena dans sa superbe demeure, qui est l'une des plus luxueuse de île, elle est fait intégralement de bois peint en bleu , sa cuisine d'été donne sur le sous-bois , nos sept chambres on parcellement la vue sur la mer et nôtre grande véranda débouche sur notre immense jardin ; le sous-bois contient un petit chemin qui conduit à un escalier de bois qui mène sur une plage priver ; c’est à cette endroit , que mes parents me conçu un soir de pleine lune avec le clapotis des vagues qui s’échouait sur la plage .

 

 

Chapitre 1
21 ans plus tard

Abbygaëlle

La chaleur des rayons chatouille ma peau découverte. La brise marine fait virevolter les rideaux bleu royal de ma fenêtre donnant sur la mer. Je lève péniblement ma paupière et la referme aussitôt ; j’enfouie rapidement ma tête sous ma couette bleu pâle, la chaleur de mon lit me réclame. Le soleil est lever depuis quelques minutes et il n’est pas très haut dans le ciel ; il doit être à peu près 5 heure du matin, péniblement je m’extirpe de mon lit douillet ; C'est l'heure de s'activer. Mon état quasi comateux s’explique facilement, nous avons fêté mon 21 -ème anniversaires hier, ainsi sans surprise ! je tombe littéralement de sommeil. Mes parents avaient invité mes ami (e) s pour un banquet en mon honneur. La soirée se déroulait dans notre jardin; il était parsemé de rose blanches, agencer à des centaines de chandelles crème et bleu déposé dans des pots en porcelaine blanche; cela créait une douce lumière qui flottait dans la pénombre, Une longue table en bois était recouverte d'une nappe crème qui était teinté de fleurs bleues. Le buffet présenter était succulent et diversifiée. Pour clôturer les festivités des talentueux musiciens écossais ; nous fassiez l`honneur de se produire dans notre jardin. Mon partenaire de danse Calluw était le fils du chanteur ; il était un grand baraquer au sourire doux et pur, son regard vif de couleur bleu lagon avait une pointe de malice, sa peau avait une teinte dorée, et puis son odeur boiser mélanger à l'air marin, un délice; son doux visage était souligné d`une mâchoire carrée, des jolie bouclette mi long châtains avec une pointe de cuivré l`encadrait, ses lèvres mince et rosé était accompagner d`un nez droit. Calluw remplissait toute mes attentes; il était un excellent danseur, doubler d'un gentleman. La conversation était passionnante et remplie d'humour ; le temps passa en un éclair. Nous avons dansé une partie de la nuit ; La musique celtique était magique, féerique et d'une légèreté ; on pouvait apercevoir des milliers de lucioles dans les feuillages épais du sous-bois ; cette soirée parfaite se termina sur la plage; les vagues chatouilla nos pieds nus ; Calluw m`enlaça tendrement et promis de me revoir bientôt. De retour de mes songes, je sourie à ses souvenirs encore frais de la veille; je m’étirai lâchement et sorti péniblement de mon cocon de bien être; mon corps était encore endolori par la danse. J’avança lentement vers ma coiffeuse pour réveiller mes muscles, je me regardai brièvement dans la glace et rassembla mes longs cheveux en un chignon ; et puis j'enfila doucement ma tenue de voltige équestre que ma mère, a spécialement confectionné pour faciliter mes mouvements. Je pratique cette discipline depuis toute petite, comme ma mère j’excelle dans cette pratique ; d’ailleurs c’est elle qui m'a tout appris et puis mon père m'a construit un enclos entourer de grand rempare à l'abri des regards des villageois. Ma tenue est indécente pour leurs yeux chastes ; elle arrive au-dessus du genou et elle est élaborer d’un tissu léger, parfait pour le saut à cheval et mes figures en voltige mais non approprier pour l'époque. Mon fidèle destrier est un puissant appalossa tacheté blanc et noir, prénommé bandit; il est né sur la réserve et mon grand-père me l’a offert il y a 5 ans. Cette bête est apprivoisée avec soins, je la monte sans selle; seule une fine lanière de cuire entourer de tissu m’aide à ne pas tomber.
Mon entrainement débute avec les figures de base pour m’échauffer, je commence avec un équilibre sur une jambe avec les bras en croix, je ferme les yeux et respire profondément, je sens la brise marine caresser mon visage; je profite du moment, du bien être que me procure cette atmosphère marine. Je songe que cette année s'annonce parfaite, J 'ai des amies fidèles, avec qui je peux bavarder pendant des heures ; quelques gentlemans me courtisent pendant les soirées mais je n'ai pas encore arrêté mon choix sur un prétendant; je dois faire vite, je vieillis ; l'idéale serai de bâtir un foyer bientôt et le remplir de marmaille; et puis Calluw à éveiller mon intérêt se soir; il serait un parfait candidat.

Tout à coup J’entends un cheval galoper au loin, je rouvre les yeux et j’aperçois un messager galoper en direction de la maison, je regarde la scène perplexe, mon père agrippe le bout de papier que l’homme lui temp; en le lisant se message son expression facial se crispe. Je saute du cheval et me précipite à sa rencontre; Son expression est grave; il m'annonce : que nous devrons quitter île pour quelques années. Ma respiration saccada, il enchaine en m'expliquant la suite, mais le vide se créer en moi; on doit quitter cette vie parfaite ? Il m'explique avec bienveillance et douceur qu’ils l'ont besoin de lui à Québec; nous devons partir demain. J'encaisse le coup et ravale mes larmes qui sont sur le point de troubler mon regard ; en petit fille modèle, j'essaye temps bien que mal de rassurer mon père avec des paroles remplis de mensonge ; un trouble grandit dans ma poitrine ; je lui demande congé, pour aller faire ma malle et pleurer en silence. Notre embarquement se fit dans un silence de condamné ; nos amies respectif était réunis pour un dernier au revoir remplis de tristesse; Calluw était profondément attrister par leurs départs; leurs relations était fini sans même avoir vu le jour. Abbygaëlle fit un dernier signe de la main et alla se réfugier dans le cale du bateau; pour verser tous ses larmes qui embrouillait son regard.
Après une longue traversée en bateau nous nous étions déboussolés et amers d'avoir perdu tous nos proches. À notre arrivée, un homme nous accueille, il était grand, charismatique, il était vêtu d'un uniforme militaire britannique; sa veste était rouge avec devanture blanc agrémenter d'un collet bleu marin, son pantalon blanc soulignait le tout, il était magnifique; avec ses cheveux noire presque bleuté et sa carrure impressionnante et que dire de ses yeux bleu ciel ensoleillé, entouré de cils épais noir. Il tendit la main à mon père ; il entrouvrit sa bouche parfaitement pulpeuse et d'une voix roque ; il se présenta au nom de Guillaume Miller ; cette beauté se retourna lentement vers moi et me fit un baise main en ajoutant : pour vous servir lady. Guillaume n’eux d'entrave à sa parole ; ils ne se quittèrent plus ; il l’emmenait dans des bals mondains, des promenades à cheval avec bandit, ainsi que prendre le thé avec des haut dirigeant, elle était parfaite pour lui, Abby savait bien se tenir ; cette fille de bonne famille était un diamant offert sur un plateau argent pour lui. Après un certain temps , Guillaume, signala à François qu’il voulait Abby auprès de lui ; mais en acceptant de lui donner sa main; il ne soupçonnait pas qu'il condamnait Abby à l' immortalité .Guillaume, avait joué sournoisement ; sous ses airs de gentil homme se cachait la vanité et la possession .Il voulait avoir Abbygaëlle pour l’éternité; son corps l’envoûtait; Elle était d'une beauté admirée par tous les hommes, sa peau était bronzer d'une teinte cuivrée héritage des premières Nations, des yeux vert émeraudes agrémenté d' une teinte gris bleu ; sa lèvre du haut était en cœur et elle du bas était charnue. ,
Ses cheveux était sombre comme la nuit sans étoiles, mais brillant comme du satin; Abbygaëlle, avait des courbes de rêve, une taille fine souligné par son corset, ainsi que la grandeur parfaite pour les instincts protecteur d’un homme.
Le plan de Guillaume était établie , Pour fêter leur fiançailles; il invita à sa maison à l’ île d'Orléans; Abby fut surprise par la magnifique table dresser des couverts de porcelaines blanche accompagné d'argenterie et de Crystal était placer soigneusement sur une nappe en dentelle blanche un énorme bouquet de rose rouge dans un vase de porcelaine blanche trônait au milieu de la coutellerie ; un souper copieux étais servie après apéritif ; Abbygaëlle resplendissait de bonheur dans sa tenue bleu pâle au côté de son futur mari . Mais sans surprise, durant le repas Abby se sentit engourdit et elle s'évanouit ; il l'a transporta dans une chambre et puis il exécuta son plan cruel ; Guillaume mélangea son sang au sien. Son sang contenait une bactérie qui causait soit la mort, soit la vie éternelle.
Quelques heures de douleur atroce et de hurlement; Abby survécu à cette damnation éternelle. Cependant coup chiant du destin ;
Guillaume se lassa d'elle après quelque année seulement ; il avait repéré une nouvelle femme qui voulait posséder. Ce connard la quitta ! et la condamna à voir ses proches mourir les uns après les autres.

Ce désastre la changea à jamais; Maintenant son cœur était fermé, dure comme de la pierre, sa méchanceté accota tous les Jack éventreur. Elle s’amusait à broyer les cœurs des hommes mortels qui osait la courtiser et s’il avait le malheur de s'accrocher Abby leur faisait vivre un enfer.
Par miracle, un événement l’adoucie un peu; en 1920 elle découvrit qu’elle n'était plus seul dans cet état. Quand elle visita la Nouvelle- Orléans ,elle eux envie de découvrir le dixieland ; les meilleurs groupe de jazz passait à se club , elle poussa la porte du club et elle remarqua aussitôt un gentleman à la beauté hors norme; il avait un apparence immortel , elle remarqua les convives qui l’accompagnait et réalisa qu’il affichait la même apparence ; elle les fixa abasourdi or ce beau étalon, ne se sentie aucunement gêner par se regard; il se leva avec grâce et il lui tendit la main pour inviter à danser ; encore sous le choc elle accepta ainsi il se pencha à son oreille et se présenta sous le nom de Edward et lui demanda :
- Selon le dévisagement que tu nous as gratifié tout à l’heure, je pense que tu ignorais qu’il avait d'autres comme toi ? Elle lui répondit; en secouant la tête.
Edward éclata de rire à sa mine déconfit et lui souhaita bienvenue dans le monde des immortelles, il lui expliqua qu’elle ne sera plus jamais seul dans cet état. Elle lui sourit en ressentent à nouveau une chaleur dans son cœur. Après cette soirée Edward devenue son plus cher ami et coloc quelques années plus tard, Leurs maison est celle de la tragédie sur île d’Orléans. Ce tyran lui a offert pour calmer ses envies de meurtres après leur rupture.
Elle est fabuleuse son architecture rectangulaire en pierre blanche avec le toit bleu royale mixer a des fenêtres encadrement noire ainsi que la lourde porte en bois, elle est inspirée de la haute société française datant de 1830 ; et sans oublier guillaume à laisser un budget illimité, quelle bonté d’âme ! Néanmoins 97 ans se sont écoulé et pour changer air, elle fut construire un bâtiment assorti à la maison; cet endroit est moderne et lumineux, dans ce cadre de paix elle s’adonne à plusieurs activités qui lui rapporte un peu argent pour garder un semblant de liberté.
Abby pratique plusieurs arts dans ce bâtiment , au deuxième étage on pouvait trouver son atelier de peinture ; le toit était fait de verre noire transparent et descendait à mi mur ; on avait un vue sur le fleuve et Québec centre-ville et au premier elle avait des grosse poutre au plafond pour maintenir son pendule ;elle pratiquait le pendule depuis quelques années ;le pendule consistait à un Poteau qui se bascule dans tous les sens ; elle peut s'accrocher et faire des figures acrobatique ; quand le Poteau était remonter; elle pouvait découvrir la piscine qui était cacher sous un plancher amovible Et pour finir elle avait une véranda qui donnait sur l’eau ; elle pouvait pratiquer son yoga à cette emplacement de zen étude . Ce bâtiment loin de la demeure maudit était son havre de paix.

Rencontre brûlante
Abbygaëlle

-ABBY DORT TU ENCORE ???? s'écria Edward ....
- j'aimerais avoir la paix rouspétais je; la voix encore enrouer par le Jack Daniels d’hier. Et Oui! Même si on est immortel la gueule de boit nous épargne pas et que dire du sommeil, il est autant essentiel que le commun des mortels mais quelle malédiction de $##$***.
-Je descend bientôt !!!!!m’écriais-je de nouveau, et t'es mieux de pas être dans les parages renchérir. J'adore cet homme, on a bien essayé de se mettre ensemble se mec est sexy, sensuelle ; c'est mon géant à la peau cuivrée et chaude, son regard de braise ; en même temps noire et caramel, ensuite le nez franc, la mâchoire carrée que ta envie de mordre ainsi que des grandes mains musclées autant que ses jolies fesses, mmm un délice! C’est abdos bien découpé et ses bras musclés et son look Bad boys ne déplaît pas aux femmes et pour finir c'est cheveux noire ébene coiffer comme un homme des années 20 courts et classe ; même s’il est à se damné; notre chimie platonique à triompher! Depuis nous filons le parfait bonheur ; notre amitié sera éternelle.
Ed, hurla de plus belles :
-Amène tes jolies fesses en bas nous sortons bientôt chéri! Il est déjà 22heure !!
Au merde! Je vais être en retard ; ne me précipite vers la salle de bain; ce soir c'est l'ouverture du club à Alex, un de mes seuls amis mortels. Le club se situe dans le vieux Québec, dans le sous-sol du Château Frontenac pile ; où j'ai débarqué avec mes parents il y a 200 ans. Le château fut construit peu de temps après notre arrivée fin 1896 mais l’endroit me donne la chair de poule.
Je me prépare rapide en assaillant d'oublier l'emplacement de la soirée ; je songe à nos retrouvailles avec les jumeaux des amis en commun à Ed et moi qui viennent d'Allemagne; il aura aussi des nouveaux amis que je ne connais pas, qui viennent de l'Autriche et de Los Angeles et pour finir se tableau en beauté ma très chère amie Lexi, connu en même temps que Edward dans le club de jazz nous accompagne. Comment décrire cette femme ! blonde, ancienne ballerine mais à travers les époques elle a perfectionné cet art; Lexi excelle dans plusieurs facettes de la danse, elle a le physique de emploie, grande et taille fine que rien habille, un canon elle est aussi provoquante que moi et sans oublier prédatrice notre marque de commerce.
-Hello Lexi chantonna Ed au rez-chaussé,
Il ajouta provocateur :
- ta potiche se prépare dans sa salle de bain, madame a dormi 15 heure! je ne sais pas comment elle fait?
Lexi ria à gorge déployée…et je réplique
-JE vous entends bandes de salauds
-ET ! on se calme beauté allez descend : cria Lexi.
Je peaufine mes boucles noires en me regardant dans la glace, je songe amuser; J'ai tellement hâte de foutre la merde et de mettre un peu de chicane …ET oui ! je suis une emmerdeuse avec les meufs ou les mecs qui me cherche. Les bars sont mes terrains de jeux préférés; après 200ans de merde ! j’en provoque maintenant, ma vie est rendu un malheureux désastre sans fin ; Les émotions et l'empathie ne m’habite plus.
Ed cria impatient
-TU descend ou je viens te chercher? Et je te mets sur mon épaule jusqu'à la voiture !!!
-Ok je descends ! Dis-je un peu blazer en me dirigeant vers mon dressing.
J'observa mes tenues et sélectionna mon top bleu et blanc à l’inspiration nouvelle France, ses bretelles fines et son dos ouvert jusqu’aux reins, montre ma plume bleu tatouée dans le bas de ma nuque; j'ai bouclé mes cheveux, et opter pour un maquillage charbonneux avec un touche de bleu qui souligné le bleu gris de mes yeux; je finis avec un pantalon de cuir avec du transparent qui dévoile une peu de ma peau et mes fidèles escarpins noirs Louboutin.
En voyant mes acolytes Je m'exclame avec un sourire coquin
-Wow vous êtes sexy!
Ed me fit son sourire charmeur, il arborait un chandail noir qui épousait ces muscles, un jeans Guess noire délavé gris, avec des bottes noires militaire ; par contre, Lexi était toute le contraire, une robe bustier blanc très courte qui épousait ses formes qui arrivait à mi-cuisse ainsi que des bottes grise en haut du genou, son maquillage se faisait naturel et ses cheveux était bouclés à mi- dos. Ed annonça en nous claquant les fesses.
-Bon les beautés on va aller briser des cœurs. À c’est mots ont se précipita vers nos véhicules, Lexi pris sa BMW blanche avec Edward, et puis j’enfourcha ma fidèle moto Bugatti noire; je mis ma veste de cuir qui était déposer sur le siège, cette veste se moula à mon corps comme une seconde peau, j'enfila mon casque noir orner d'une rose gris métallique peint à arrière du casque.
Je démarre ma superbe moto et accélère rapidement pour larguer Lexi ; le chemin est libre personne à horizon; je me colle à ma moto pour prendre les virages plus serrés ; l'adrénaline pur coule dans mes veines; j'aime ressentir se pic de bien-être.
Lexi disparu dans mon rétroviseur en un clin d’œil, sur le pont j'accélère de deux vitesses pour encore plus de frissons. La nuit est chaude et sombre ; les nuages tapissent le ciel, un orage électrique se prépare. Je scionne les rues en douceur ; je pénètre dans un parking souterrain adjacent au château ; je me stationne proche de deux parking libre ; j'enlève mon casque et me recoiffe dans mon rétroviseur ; j' élabore un chignon lâcher avec quelques mèche qui tombe dans ma nuque ; ensuite je m'appuie sur mon bolide et attends Lexi pour bien me marrer de sa gueule avec sa BMW tortue ; bon je dois avouer c'est pas la BMW le problème ; c'est la conduite trop prudente de Lexi qui m'exaspère au plus haut point .
Aussitôt que la tortue arrive ; je la nargue comme prévu !
-Booonnnn enfin vous voilà! je pensais être obliger de sortir seul ce soir, finit je dans un éclat de rire.
-oué oué nargue nous madame danger : dit Ed en tirant la langue.
Je réplique
-Oh monsieur est gentleman et protège sa préférée! À cette phrase son visage devient écarlate.
Réplique sanglante 1 Ed 0
Nous accédons au bar du stationnement ; les galeries sont rénové avec un grand souci de gardé l'ambiance vieillot du début de la construction intacte mais, ils ont intégré une fine touche de moderne ; cet exploit fut réaliser par une désigner connu du lieu de hôtellerie, une amie d'un certain Ethan. Les arches de pierre son drapé des voilages noire ; au fond du club trône un bar massif en bois clair et au moulure noir, cette merveille est éclairer par des globes blanc chaud intégré au plafond qui fait ressortir la pierre; des barmans très alléchant dans leur costume d'époque sublime le tous. Néanmoins les lieux me glacent le sang ; trop de mauvais souvenir était rattaché à cet endroit. La voix rassurante et chaude de Edward résonne dans ma torpeur :
-beauté ! tout va bien ?
Je prononce encore sonner :
-Oui désolé
Je me secouai la tête pour me sortir définitivement de mes songes. Une douce musique me parvient et mon corps se réveilla, le dj à des goûts divin ; Mon corps s'impatiente déjà à l'ivresse que me procure la danse, cette envie de bouger se ressent dans chaque partie de mon corps. Je parcours la salle déjà bonder en me dandinant ; nous rejoignions nos amis qui sont assis tranquillement au bars un bière à la main; les jumeaux, Cédric et Ludovic qui viennent d'Allemagne : 6pieds de gentillesse, blond, au yeux bleu rieur ,mince avec un peu de muscles garce à une éducation militaire gracieusetés de leurs chère parents riche a craqué et immortel de génération ; fait surprenant l’immortalité peut se transmette, la bactérie nous empêche pas d'avoir des enfants ; mais le corps stop tout vieillissement à 21 ans. Cet état à plein de caractéristique étrange que j'apprends par moi-même depuis 200 ans ; et puis il y a Nick le ténébreux un acteur mannequin, la parfaite star de L.A, beau comme un dieu, découper au couteau, des dents parfaitement blanches, des cheveux brun chocolat et des yeux noire profond ; il est très gentil mais tellement imbue de sa personne. Nick a été contaminé par Amanda la peste de la soirée une ancienne conquête d'un ami à Guillaume ; elle est un mannequin international. Comment la décrire ? Amanda est grande, mince, ses cheveux roux finissent en haut des fesses en tresse hippie avec un maquillage charbonneux ensuite ses lèvres rouge vulgaire se mari bien avec sa micro robe rouge passion ; cet ange de Victoria secret aime la vulgarité et le mauvais goût en dehors des défilés.
Je l`observa avec son sourire b.a. offert à Nick; mon caractère de garce prit le contrôle ; je m’avance pour saluer Nick en déposant un doux baiser aux commissures de ses lèvres, juste pour faire enrager cette meuf
Et oui ! je suis une fouteuse de merde avec mention honorable; je me retourne vers les jumeaux très lentement pour les saluer et me délecter de chaque petit couteaux que me lance le regard Amanda ; J'attrape Lexi et me dirige vers la piste Ed, les jumeaux et Nick nous emboite le pas sauf Amanda, qui resta immobile les bras ballant , la bouche tordu de haine , chaque parcelle de son corps respire le mécontentement, elle roule des yeux impatiente ; Elle a pas le choix de suivre mais elle capitule et tourne les talons ainsi elle se dirige vers un tabouret , elle reste la sagement à attendre qu’on aille fini de s’amusé ...
J’éclate de rire mentalement, la soirée s'annonce merveilleuse. Une musique suave résonne dans le bar, l'ambiance est chaud et sexy Je me colle à Ed, sans arrière-pensée. Lexi m'entraîne sur les colonnes à proximité de la piste qui nous donne une superbe vue de la gent masculine, qui nous regarde comme un futur trophée à conquérir. Nous dansons l’engoureusement ; il fait chaud, et l’ambiance est dépraver. Dans la pénombre; Je me sens épié, fixer de loin; cette sensation était familière, je n'en fis pas de cas.
Make It rain de Ed Sheeran résonne dans la boîte de nuit, Ohhh je ferais bien un slow; je descendit et retrouva mon partenaire de danse, qui se colle à moi en rigolant dans mon cou ; je relève la tête amusée ; je l'interroge :
- Qu'es qui te faire rire comme ça ?
Il me répond encore plus amuser :
-Ma chéri tu veux pas le savoir! je vais pas trahir un Bro pour toi !!! je me pencha et lui lècha le dessous de oreille, son point sensible; pour le faire avouer. Ed me supplie d'arrêter ; je lui répond d’une voix chaude et profonde ;
-Répond si tu veux pas passer ta soirée avec un début érection, il leva les mains pour capituler; Il m'avoua à l’oreille:
- un homme t’observait avec un regard de mépris.
Selon lui, ce mec n’aime pas ma façon de danser sur le podium, et que si son regard était un couteau il m'aurait tuer sur place !!!
Je pars dans un éclat de rire mauvais et sans détour, je lui répond:
-Depuis quand mon attitude désinvolte contrarie un mec!
Il me regarde avec un sourire en coin ...
Et réplique :
-C'est pas un mec comme les autres, c'est Ethan l'ami des jumeaux toute un spécimen à lui seul !! Il est beau comme un dieu, il vient d'une famille énormément riche de la Suède, ils ont beaucoup de bien immobilier. Pour résumé ils ont des hôtels, des restaurants, des festivals et des condos de luxe ...je trouve son attitude étrange pour tout avoué ; j’ai su que depuis qu'un immortel est parti avec son ex fiancé, il nous porte pas dans son cœur mais moi il m’aime bien et les jumeaux ont grandi avec lui ; mais chéri! Il ne regarde pas Lexi et Amanda comme il te regarde !! on dirait que tu le répugne. Je lui répond un peu vexer:
-mais qu’il regard ailleurs si je le répugne à ce point !!
Personne peut me cet gâché soirée songeais je ; plus depuis que je suis égoïste avec les hommes; je ne pense qu’à moi rien qu’à moi et j’emmerde les mecs...
Edward et Lexi connaisse l'enfer que j'ai vécus et ils savent la méchanceté que je peux engendrer maintenant .... Je suis une toxine ...
Il est temps que j’aille enquêter sur cet homme qui me déteste autant ; je dépose mes lèvres chaudes dans le cou à Ed et me dirige d'une démarche féline vers le bars, Cédric me regarde avec un sourire franc et amusé et me déballe lui aussi que Ethan me regardait avec une colère noire ; cette ouverture d’enquête va être facile. Je m’assoie sur le tabouret à c’est côté et je l’écoute attentivement ; adosser au bar; il m'explique que Ethan à grandir avec lui et qu`il l'a jamais vu réagir comme ça pour aucune femme, même pas Emilia son ex fiancée.
Je lui pose la question ! qui me brûla les lèvres,
- Cette Emilia quelle a été son châtiment ?
Il me répondit avec un regard sombre
- À mon avis un châtiment trop doux pour sa trahison; elle l’a quitté trois jours avant son mariage; pour Guillaume et pourtant il l’a simple ignorer depuis incident ; il s’est réfugié dans le travail, Ethan ignore toutes les femmes qui veux une relation sérieuse; son emploi du temps est trop charger pour une relation à long terme et ça ne l’intéresse pas. Mais il reste gentleman, il les ignores et passe son chemin ; Cédric compatissant complète en énonçant - je peux pas t’expliquer son comportement, désolé ma belle ;
Je lui réponds gentiment ;
- Ne t’inquiète pas avec ça Cédric; le comportement de Ethan me fait pas un pli !!
Je lui souris en songeant, mais où se cache cet homme; Je le chercha du regard ! Il s'est sûrement sauver à mon arrivée au bar; mais quel trouillard !!!!! …Je commande un autre shot de Jack Daniel's ; cette liqueur marbré coule férocement dans ma gorge et m’enivre; en attendant I dont wanna live forever de Zayn et Taylor Swift, je sauté de mon tabouret en saluant Cédric, pour aller me trémousser en arrivant sur la piste j'attrape le ténébreux par le col de sa chemise; pour le colle à moi et me déhancher lentement sous le regard amer d’Amanda; j'adore faire enragée cette peste .... Que la soirée va être intéressante...

 

 

Ethan

Québec city ce pointe enfin le nez; Après six heures de vol dans le jet familial; notre hôtesse de l'air Christine, me demande d`attaché ma ceinture pour atterrissage. Elle se penche vers moi pour vérifier qu’elle est bien attaché et sans surprise, elle me présente son décolleté. Je détourne le regard Sans faire de cas à se dévoilement, je la remercie et lui donne congé, pour quelle se prépare pour la descente. Elle soupire et exécute sans broncher. En tournant la tête pour admirer la vue je songe, que c'est lassant des femmes aussi soumise aucun défi; au moins Emilia me donnait du challenge, je me retrouverais jamais une fille comme elle! L’atterrissage se passa en douceur je me leva précipitamment à l`ouverture des portes; je fis un signe de tête à Christina qui gloussa, une BMW noire m5 m’attendait , je me glissa dans l`habitacle, je démarra se bijoux surexciter par la soirée; je vais voir le nouveau club que Alex a ouvert , il a rénover les caves du château Frontenac. L'idée est brillante; cette soirée promet d’être hors du commun, d'ailleurs mes jumeaux préférés sont déjà arrivé; leur texto rentre depuis que je suis atterris. Ils m'annoncent qu'il se déhanches déjà avec les sublimes amies à Edward ... oh non ! des immortelles ça m'intéresse pas. J’appuie sur l’écran tactile pour enclencher le GPS, la nuit est sombre sans lune, le temps est pesant je rigole en songeant à ma mère; elle m’aurait mentionner inquiète : fait attention mon fils ce temps signifie un mauvais présage ! Je rigola de plus belle! la jolie voix du GPS me conduit à un parking souterrain; je suivis les indications. Je pénètra dans le stationnement; j’aperçu un parking libre à côté d’une belle Bugatti noire, je remarqua en descendant de la voiture que le casque était imprégné d’une rose grise , Ohhh cette moto appartient à une femme dis-je à haute voix administratif en me dirigeant vers les portes du club; une pensée me traversa; je suis curieux de savoir quelle caractère peu bien habiter cette demoiselle . En ouvrant la porte je fus submerger par l'air chaud, collant et électrisant du club. Une jolie main se pose sur mon épaule, c'est Amanda qui m'accueilli avec des becs sur les joues ; ses yeux brillèrent à mon contrat et elle m'annonce qu’elle m’accueille comme une québécoise; à ce propos; je partis dans un éclat de rire et lui répondis:
-bonsoir ma québécoise !
Je détourna le regard vers la piste de danse pour chercher les jumeaux. Mais mon cœur arrêta un battement ; je l'aperçus coller à Edward, la peau mate, une chevelure de velours noire, des yeux vert qui pourrait rendre jaloux les plus grands félins, elle est magnifique, elle respire le danger; je viens de trouver la propriétaire de la Bugatti ! tous les hommes du club la dévore du regard; c'est déhanchement son salasse; elle bouge parfaitement; une chaleur remplie mes entrailles et mon cœur se serra à l'idée que cette femme a le pouvoir de me briser en un battement de cils. Je détourne le regarde et j’observa Amanda pour revenir de mon trouble et surtout calmer ma boss grandissante dans mon boxer. Elle me détailla d`un regard noir et me dit d’une voix profonde:
-Ohhh non !!!!! cette fille-là, n`y pense si même pas! c'est le mal en personne, elle prend ce qu’elle veut et le jeté sans remords; elle n'a pas de cœur et en plus c'est une des ex à Guillaume.
Je lui répondis avec une voix sombre ......
-Oh merde !!! c'est un danger ambulant! Cette fille; merci de m'avoir prévenue !!!
Ma belle Amanda me demande congé et décida de retrouver son beau ténébreux sur la piste de danse. C’est deux-là sont inséparable ...
Je m’adossa au bar; je suis incapable de détourner mon regard de cette femme; elle est un danger, elle respire les embrouilles et la cruauté; mais elle me coupe le souffle par sa beauté pourtant, elle me répugne en même temps ; comment deux sentiments aussi opposé peut cohabiter ensemble. Ed se rend compte que je la fixe et il lui chuchote quelque chose dans le cou ; elle lui répond avec un rire et des yeux noire de colère. Ohhh l'emmerdeur il m'a cafter, il est temps de disparaître; allons voir Alex pour le féliciter de son nouveau club. Je prit les escaliers qui accède à son bureau et martèla sa porte avec entrain; il m’ouvre et m’invita à rentrer dans son antre : il s’exclame avec enthousiasme
-je suis heureux que tu sois venu !!
Je lui répond sur le même ton ...
-Wow ton bureau est classe et bien situé; tes murs en verre noire nous dévoile tout le club ses brillant.
Sans surprise mon regard fut aimanter par sa personne ; elle est au bar avec Cédric ; cette femme n`a pas l`air si méchante ! elle est magnifique avec son sourire qui illumine son visage ; je soupçonne que Amanda soit jalouse d’elle.
Oh merde !!!je suis pris en flagrant délit; mon sourire niais qui adoucissait mon visage n`a pas passé inaperçu ; Alex me regarde aussi grave que Amanda ; Mais Qu'est-ce qu’ils ont tous contre elle !! Songeait je. C'est à cette instant que ça me frappa !!!Elle sauta de son tabouret; accrocha Nick en regardant Amanda et elle l'attira vers elle …OK je viens comprendre pourquoi son attitude déplait autant à Amanda; je réalise que signifie les paroles (elle prend Qu'est qu`elle veut) Alex me sortit de ma rêverie :
-Mec touche pas à cette meuf !! tu vas ti brûler juste une fois !!! c'est un poison cette fille; une merveilleuse amie mais un cœur noir pour l'amour : finit-il
Ouf cette femme est vraiment le mal incarner; je serais mieux d’aller dans la partie lounge pour instant. Cette meuf va me gâcher la soirée si ça continue! juste avant de partir Alex me regarda avec compassions et déclara:
-je comprends totalement Quesque tu ressent; moi aussi j'ai eu le cœur serré pour Abby regarde la? elle est magnifique quand elle bouge sont petit corps!
Je lui sourit avec une lueur sombre ; je ressent de l'amertume doublé d'un sentiment que je reconnais pas, je lui réponds :
-bon je vais au lounge si tu me cherche !!! loin de cette meuf ....

 

 

 

 

Abbygaëlle

Ohhh ma chanson m'écriais je : Mr brightside the Killers ! Lexi et moi commençons automatiquement une dance style moulin rouge! et les homme surchauffe ; Ed me regarde avec un sourire mesquin en me disant d’une voix coquine :
-Vous avez vos proies déjà en visuelle se soir ou je vous dépose avant d`aller chez mon plan cul ; ah! ces hommes avec beaucoup de finesse! Le plan cul en question est accroché à son cou; une rousse au teint de porcelaine et au corps de mannequin; je lui annonce :
- je vais aller faire des longueurs dans notre superbe piscine ; après un tour au resto. Je n'ai pas sommeil et aussi! les hommes présents sont fade et que les plus beaux sont mes amis! finis je; un peu blazer. Ed répliqua avec un sourire mesquin;
- le seul mec qui pourrait te faire mouiller te déteste ...
Ils vont me lâcher avec ce mec! il doit pas être beau à ce point franchement! songeais-je. Lexi me regarda sournoise ; Ohhh elle a trouvé sa cible ; elle me montra un mec du menton ; un homme musclé, grand et racée sûrement un joueur de football; j`approuva son choix avec mes deux pousses dans les airs ; en continuant ma danse burlesque.
Après quelque heure de danse indécente ; il est temps de se reposer. Je me dirigea vers le lounge ; Ed et Lexi s'amusa déjà avec leurs conquêtes, ils était assis confortablement sur des divans noirs en cuir qui se trouvait dans la pénombre il était entouré de trapper rouge ; la micro piste de danse trônais au centre. Je leurs sourit en me dirigeant lentement vers le bar où Alex était assis; la musique sensuelle et lente envahie le lounge; crazy in love dans fifty shade. Je frôla le dos de Alex, il est parfaitement musclé, il sent divinement bon, son odeur fraiche me rappela la neige; nous avons déjà eu une nuit ensemble mais il sait que l’amour m’intéresse pas et son beau corps m’a plus pour une nuit. Depuis une amitié c'est installé. Aussitôt que je le touche, il a des frissons toute le long de la colonne vertébrale, je lui chuchote dans l'oreilles :
-salut beauté ton club est parfait!
Il me regarde avec un sourire mesquin et me répond :
-merci chéri! il m'avoue ensuite que les mecs sont survoltée ce soir grâce à moi et Lexi. J'éclate de rire et je lui répond :
-arrête de me flatter Alex !!
Il part à rire et me commande un shot de Jack Daniel's ; je le remercie avec un baiser sur la tempe et repart vers la mini piste de dance avec l'éclairage tamisé.
Je ferme les paupières et me met à onduler au rythme de la musique douce et sensuel thinking out de Ed Sheeran.

 

 

 

 

 

 

Ethan

Je suis assis confortement ; dans la pénombre entourée de deux créatures blondes qui me tient au chaud; une des blondes chuchote à l'autre avec une pointe de colère
-bon regarde cette pouf qui fait son show ! je suis leurs regard et Bad lock je l'aperçoit de nouveau ; elle est seul les yeux fermer à onduler sur la musique ; cette femme est incroyablement magnifique! on dirait que le temps s'est arrêter encore une fois. Tout à coup; sans prévenir, une colère violente se fait sentir contre elle! Pourquoi ??!!! cette fille me fait tant effet; je ne creuse pas plus la question. Ma colère est trop forte, j’en tremble, ma vue s’embrouille, je dois me trouver quelque chose à frapper au plus vite. Je me lève d'un bond; abandonnant les deux blondes. Elles me regardent intriguer; je dois sortir maintenant! je passe en trombe devant Alex qui me questionne lui aussi du regard et malheureusement, je la frôle au passage et mes poils se dresse à son contact et mes narines se replie de son doux parfum frais et enveloppant, je déteste mon corps présentement! je dois fessé ça urge. J’empoigne la poigné, ouvre violement la porte et la referme dans un vacarme assourdissant. Je respire fortement par mes narines qui mon trahie il y a quelques minutes, je hurle! Je vois rouge !!!Pourquoi! m'envoyer cette fille sur ma route; si elle est si toxique.
Au même moment; je vois une bande crétins encercler des jeunes femmes : bon enfin! je vais pouvoir me défouler 5 gars c'est un défi ! mais c'est possible avec mon entrainement militaire. Je m'élance et flap je ramasse le premier d'un violent coup pied dans le sternum ; je vois rouge !!!!!!

 

 

 

Abbygaëlle

Les yeux fermés j'ai senti quelqu'un passer proche de moi en trombe ,mon corps à répondu à cette présence; des frissons ont parcouru mon corps avec une douce chaleur ,et son parfum était envoûtant, un mélange adrénaline pur et de sexe avec une pointe de mal alpha; très dépraver je n'ai pas eu le temps d’ouvrir les paupières pour découvrir qui m'a frôler que la porte à ferme violement et une hurlements bestial c'est fait entendre; mais qui est se goujat??? je regarde Lexi et Edward pour les interrogés et puis Ed se lève avec un sourire amusé et me confie : ma vieille tu as vraiment énervé Ethan! Il porte une profonde haine pour toi !Je l'observe blazer par cet homme qui fait des caprices à ma présence et lui répond :
-Ce Ethan doit juste avoir un problème de couille bleu mal géré! de toute façon; je vais lui faire le plaisir de ma non présence; je me pousse j'ai la dalle ! annonçai-je ; j'embrasse Lexi et Ed et m'apprête à sortir, quand Alex me retiens par le bras ; il me dit avec un regard indescriptible :
-Ma jolie sort par l`entrée principale, cette entré te conduit directement à Ethan, et présentement il est ingérable.
Je ris en répondant :
-Vraiment !!!tu me connais, un mec en colère est loin de me faire peur qui pète son plomb; moi je me casse !!
Pourtant il me maintient fermement ; Alex reçoit une instruction dans oreille et alerte Ed ; il lui affirme dans oreille : Ethan est déchaîné. Il va les tués. J'ai pas fait attention, c'était des crétins mais là! Ethan va avoir des ennuis...
Je m’étonne, les tués! il exagère.
Edward ordonna à Alex :
-Call les jumeaux et Nick on va essayer de le résonner.
Edward se tourna vers moi et m’ordonna avec un air grave :
-Toi tu bouge ! Tu disparaît et surtout par l’entrée principale c’est compris ?
Je hoche la tête, se ducon m’a gâcher ma fin soirée ; en sentant mon agacement et ma lueur de défi et il répliqua Abby, reste loin, il repart demain pour l'Autriche, il va se calmer; je vais enquêter sur son comportement et tout te dire demain. On le revoit juste en novembre, je capitule et m`assoie ; à la sortie des renforts je me faufile pour aller admirer se spectacle je veux rien manqué de cet bête.
Je me dirige en catimini dans la rue proche du bars; je me planque dans ombres; je vois cinq mecs à terre et Nick regarde s’il respire encore, Ed et les jumeaux parler avec ce fameux Ethan je l'aperçoit de dos il est grand un peu comme Ed , son dos est muscler , ses belle fesses musclé sont mouler dans son jeans , il a la tête baissé et Cédric lui parle proche de l`oreille; il hoche la tête a ses propos ; sa chevelure est blonde , quelque mèche humide lui tombe devant les yeux ; à date sa réputation le précède. Les muscles de ses bras sont crispé du sang coule de c'est jointure. Non! mais quel est son problème à celui-là! d'habitude les mecs me mange dans la main, lui il tabasse des gars à cause de mon attitude; il doit être maso, cinglé! Ohhh je ne mange pas de se pain là ;moi j'aime retourner les petits cerveaux , ils viennent accro à moi, je prends mon pied et le lendemain je leur explique gentiment que cette nuit n’a pas de suite et s'il s'attache je leur montre que leur vie sera une belle merde si je reste !!Et oui j'ai aucun cœur; Guillaume me l'a bien piétiner et voir mes amours mourir parce qu'il son humain non merci et passer le reste de l' éternité avec la même personne faut être malade; pour l'éternité l'amitié est plus sûr , plus prudent moins destructif .
Bon je dois y aller; Les mecs arrivent dans ma direction ; j`aperçois Ethan je me fige a sa beauté; la mâchoire carré, une légère fossette au menton ,des lèvres pulpeuses qu'on voudrais mordre elle sont si parfaite , le nez droit pas trop gros ainsi que des yeux bleu cobalt qui ressort dans obscurité même si c'est pupille sont très dilater on perçoit très bien la couleur ; ses cheveux semi décoiffée avec des mèches pali au soleil tombe sur le front et il a les sourcils légèrement froncé et le regard vide ,Je suis ébahie! quel est cette homme à la beauté angélique et charnelle ; je le détale de nouveau. Il porte des bottes noire, des jeans pâle et un t-shirt blanc qui mouille ces muscles; je reste là figé la bouche ouverte comme un poisson ; il passe proche de moi sans me voir, cette odeur! c'est clairement lui qui m'a frôle tantôt; mon cœur à un accélére a sa proximité ; ah non, je refoule se sentiments ; cet homme ne doit pas me procurer cette excitation. Ce sentiment me rappelle mes pires moments de mon existence. C’est à cette instant qu’une idée j’aie ; pour mon bien cet homme va vivre un enfer ; il n’a pas provoquer les bons sentiments, la haine par la haine... En passant proche de moi Edward, me remarque et me chuchote :
-quitte au plus vite
Je m’éloigne un peu pour satisfaire Ed et observe Ethan de loin. Rendu à la porte, il colle Amanda à son torse, la Belle glousse ; quelle plaie se mec, je dois partir à cause de ce playboy, j'espère qu’il va profiter de c'est dernier moment de tranquillité ; il figure maintenant dans ma Black liste.
Il me répugne dans les bras de la nunuche! Il est temps de partir ; j`ai eu assez émotion pour aujourd’hui; je me dirige vers le resto à deux pas ; une bonne poutine avant la baignade va me remonter le moral.

 

 

Ethan
En rentrant, Alex m'a soigner dans son bureau ; j'ai les jointures en sang! ma rage à laisser place à la frustration, je suis encore troubler par cette femme !
- Ok mec commença Alex, qu'es ce qui ta prit ! je t'ai jamais vu aussi remonter; je sais que la bagarre t'éclate et ses mecs était des connards mais là, t’abuse! Je suis d'accord sur le fait que Abby peut être une vraie pétasse avec les mecs; cependant; t'en prendre à cinq gars.
Je lui répondis abattue :
-Je sais pas quoi te répondre !
Je songea à ses affirmations, moi non plus je sais pas qu'est qui m'a pris; j’ai voulu refouler les sentiments qui montait en moi; les mêmes sentiments que Emilia me procurait avant sa trahison .je lui réponds d'une voix roque :
- je sais pas Alex, son attitude mêler à sa beauté ma mit en rogne cette fille est le mal; ta vue qu'es ce quelle à fait à Amanda ; Abbygaëlle le savait que Amanda a des sentiments pour Nick et pourtant elle l'a aguicher devant ses yeux et quand elle danse; un vrai piège à mec, cette fille est toxiques.
Alex me regarda et me répondit :
- j'ai une mauvaise nouvelle pour toi! Abby sera au défilé de Victoria secret et à Coachella; tu devrais mieux te faire à l'idée d'avoir cette fille dans les parages
Je répliqua avec de amertume dans la voix
- Et merde ! je vais devoir l’endurer ! une chance que Ed la traîne pas partout et aussi je me questionne : C’est vraiment des amis ? c'est deux-là; ils dansent coller, elle l'embrasse dans le cou; ils projettent une autre image que des simples amis ou des colocs!
Alex soupira et me répondis : c’est deux-là sont inséparable; il sont fréquenter au début de leur rencontre mais le platonique à triompher, je n'en sais pas plus à ce sujet.
Je le remercie et me dirige vers le lounge, allons voir ce fameux Edward pour le questionner sur cette énigme qui se prénomme Abbygaëlle. Je m'assis proche de Ed et puis il me regarde soucieux :
- Hudon ! ta frustration est partie la maison, va-tu mieux ? Je l'observe mais mon regard est trouble; je répondit avec une pointe ironique dans la voix : oui, ça va super! avec mes deux pouces dans les airs pour appuyer mon ironie, j'ai sauvé des femmes de ces connards. Il sourit sournoisement et me répliqua dans le creux de l'oreille : veux-tu vraiment que je reformule ma question ??? inquiète-toi pas j'ai dit à Abby! de ce tenir à carreaux quand tu seras proche; je doute qu'elle ma écouter mais j'ai essayé; Abby est un électron libre qui déteste les ordres et le règles. Je lui répond avec un sourire faux :
-Ouin cette fille à un néon au-dessus de la tête écrit : danger !
Mais dans mon fort intérieur je rumine, cette fille aurait été parfait pour moi, elle est magnifique, elle n’ait pas soumise et les électrons libres m’excite; dommages que la méchanceté soit de la partie.
Edward m'invite au Burning man qui se déroule en aout, il est metteur en scène et il a fabriqué un chapiteau nomade et il auras plusieurs artistes du cirque qui se produira ; j’accepte avec enthousiasme ; j'assiste normalement à des festivals de musique et dans un désert il aura assez espace pour tenir Abby loin de moi ensuite Ed me questionne sur la place que prend les femmes dans ma vie. Je lui répond sincèrement :
- À chaque année mon calendrier est parsemer de party, de festival et beaucoup de filles, je suis un nomade je veux pas m’ attache je l'ai embrasse, les câlines mais ça s’arrête là; quand le corps n'a pas de sexe il reste au contrôle; quelle fille ont essayer d’aller plus loin mais elle ont percutée un mur !!je m'occupe des hôtels , des clubs et des condos j'ai pas temps pour les histoires de cœur. Edward approuve ma décision mais m'annonce que je suis un surhomme pas sexe il serait incapable. Notre discussion est très animé; remplie d’alcool mon corps s`engourdit et ma langue se dénoue; je me penche vers Edward et lui chuchote : le sentiment que j'ai ressenti pour Abbygaëlle m’a troubler c 'était violant comme une envie de la posséder .... Il me regarda avec un sourire bien veillant avec une lueur sombre. Cet homme est une autre victime de cette femme. Je déposa fermement ma main sur son épaule pour le réconforter et me promit de ne pas tomber entre ses griffes.

 

 

 

Abbygaëlle

Après mes longueurs dans notre merveilleuse piscine ; je n'ai malheureusement pas fermé l'œil de la nuit, me faire jeter d'une soirée parce-que monsieur Ethan ne supporte pas ma personnalité quel connard. J’attends de pied ferme Ed, pour des explications; je suis adossé à l'îlot de la cuisine avec mon top sport bleu cobalt comme les yeux de cet enfoiré et mon shorts noire moulant, même après mon yoga je suis tendu comme une corde raide ; j'attends la porte de l'entrée claqué Ed, est pas rentré cette nuit ; la règle d'or! pas de plan cul chez nous, c’est notre temple
Edward rentre dans la cuisine; la tentions est palpable, je suis furieuse ; il a choisi ce mec qui carbure au drame plutôt que moi! et ça m'agace royalement, il s'avance et s'approche de moi, il dépose un bisou dans mes cheveux, et part se verser une tasse de café pour chasser le sommeil. Il m'interpelle enfin de sa voix enrouer :
-Salut beauté !
Je le regarde avec des yeux mauvais et je me lance :
- Peux-tu bien me dire qui est se mec qui n’avait après moi hier soir, j'ai dû partir à cause de sa scène ; il se cherche un ennemi...Edward me regarde avec un petit sourire et répond :
-veut tu avoir son pédigrée ou juste un résumé ? je lui répond rapidement
- un résumé je veux voir à qui j'ai affaire.
Ed s'assit à côté de moi et soupira et répondit
-bon par où commencer ! Ethan est un ami d’enfance des jumeaux, ils ont étudié à la même école militaire en Autriche, c’est un combattant né , son père et son frère sont la garde rapproché de la famille royale de Suède mais Ethan contrôle mal sa colère et c’est pour ça qu’ils lui ont proposés de gérés leurs hôtels ,leurs clubs ,leurs restaurant et aussi leurs immeubles à condos à travers le monde , il pèse plusieurs milliards à lui seul et pour rester incognito il a pris le nom famille de sa mère ,Hudon . Ethan est un homme très secret sur son passer, il ne présente jamais sa famille a c’est conquête, il m’a mentionner hier qu’il n'a pas couché avec les femmes ; depuis son ex . Son comportement m’a étonner par rapport à toi, quand tu est partie des femmes le courtisait et il était indifférent mais avec toi son état ma surpris... Et il rajoute
- ne commence pas de jeux stupides avec lui, laisse ton orgueille dormir un peu ! on va le croiser souvent. Sois gentille ?
... je le regarda en croisant mes doigts dernière le dos et je lui répondis :
-oui oui chéri je vais me calmer.
Il m'embrassa sur le crâne et m’annonce qu’il va prendre sa douche.
Ohhh je vais m’amuser! c’est lui qui a commencé mon attitude le contrarie; je vais lui en donner une raison de me haire et je vais le faire sortir de ses gonds, Edward m’a donné une excellente idée ; il couche avec personne, je vais tellement le mettre accro et éperdument amoureux de moi qui va me supplier et ensuite je vais le rejeter ; moi qui s’ennuyait. Après 221 ans d`existence; je fais avoir un ennemi à ma hauteur.

received_10155304625581463

Posté par Anna Bird à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]